THYMA ZUNGA

 

 

Née au Brésil, Thyma est attirée très tôt par les feux de la rampe : chant, musique, écriture poétique, comédie, danse. Cette mezzo-colorature en devenir arrive dès l’âge de 16 ans en France afin de poursuivre ses études.

 

Simultanément à des cours suivis à la Faculté de droit Paris-Assas, elle débute sa carrière de chanteuse. Après avoir fait ses gammes dans les soirées parisiennes, elle tournera très vite sur les scènes de province, d’Europe et d’Afrique.

Son premier disque solo sortira à Paris au début des années 80.

 

Thyma participe à de nombreux Festivals en France et à l’étranger : Festival de Tabarka ( Tunisie), Festival Jazz Rock de Leysin ( Suisse), Festival Riviera 76 (France), Festival du Son, représentant les micros SHURE ( Palais des Congrès de Paris), Festival Jazz - Tronic (Serbie), Festival Afro - Jazz (Hollande) et autres.

 

Elle monte également sur les planches à Paris et en province à l’occasion du 14 juillet, de la Fête de la Musique et de bien d’autres évènements nationaux.

 

En parallèle à sa carrière hexagonale, elle se perfectionne lors de cours de musique au Conservatoire Municipal de Paris, participe aux ateliers de théâtre animés par Blanche Salan au Centre Américain de Paris et s’exerce à la danse   au Centre du Marais avec Eneida Castro et à l’école de Maurice Béjart en Belgique.

 

De retour au Brésil elle intègre la prestigieuse école de musique Villa- Lobos où elle obtient un diplôme de chant lyrique. Installée à Rio de Janeiro, elle enregistre son deuxième album

 “ RESPLANDECER “.

 

A son retour en France quelques années plus tard, elle renoue avec les scènes parisiennes et effectue également de nombreux allers et retours sur les deux rives de l’Atlantique, sa carrière, dès lors, connaîtra un rayonnement dans ces deux pays.

 

Par la suite, Thyma va vivre dans d’autres pays européens : le Portugal, la Belgique, la Hollande et l’Italie.

 

En 1996, une décision s’impose. Elle se réinstalle en France “ Sa seconde patrie “ où désormais elle y poursuit sa carrière de chanteuse et comédienne. Cette artiste indépendante, peu impliquée dans l’industrie du disque, déploie avant

tout ses qualités d’artiste sur scène. Tous ses enregistrements ont été jusqu’à présent auto- produits.

 

Après son dernier album ˝VIVER˝ Thyma nous revient avec son nouveau projet intitulé ˝BRASIL MON AMOUR˝ qui sera composé de douze titres intégralement signés par ses soins et dont vous pourrez sur ce site découvrir des extraits filmés du single déjà enregistré.

 

Outre ses propres compositions, cette chanteuse éclectique peut nous faire voyager en abordant avec grâce et talent toute la gamme du répertoire brésilien. 

 

Depuis quelques années elle anime aussi des ateliers de technique vocale au sein d’associations et autres structures.

 

 

Découvrez la...


    THYMA ZUNGA 

 

Born  in Brazil, Thyma has been early on drawn to the    spotlights: singing, music, poetical writing, acting, and     dance. At age 16, this mezzo-coloratura in becoming          arrived in France, in order to pursue her studies.    

          

Simultaneously to her law classes at the faculty of Paris-Assas, she began her career as a singer. After learning the ropes of the trade in Parisian parties, she quickly played on several stages of provincial France, Europe and Africa. Her first solo album was released in Paris, at the beginning of the eighties.

 

Thyma participated in various musical festivals, both in France and foreign: the Festival of Tabarka (Tunisia), the Jazz Rock Festival of Leysin (Switzerland), the Riviera 76 (France), the Festival du Son, representing the SHURE microphones (at Paris’ Palais des Congrés), the Jazz-Tronic (Serbia), the Afro-Jazz, as well as many others.

 

She also went on stage in Paris, and in provincial France, for the French National Day on the 14th of July, the Fête de la Musique, and a number of various national events.

 

In parallel to her French career, she enhanced her musical skills thanks to her classes at the Conservatoire Municipal de Paris, but has also taken part in theatre workshops, ran by Blanche Salan at the American Center of Paris. She also practiced dance at the Centre du Marais, with Eneida Castro, as well as at Maurice Béjart’s school in Belgium.

 

Back in Brazil, she got into the prestigious musical school of Villa-Lobos, where she graduated in lyrical singing . After setting up in Rio de Janeiro, she recorded her second album “RESPLANDECER”.

 

Coming back to France, a few years later, she rekindled her love-story with Parisian stages, and often goes back and forth between the shores of the Atlantic Ocean. Since then, her career is knowing a certain influence in both of these countries.

 

Afterwards, Thyma lived in several other European countries such as Portugal, Belgium, Holland and Italy.

In 1996, the decision to move back to France – her ‘second homeland’ – became inevitable. There, she pursued her career as a singer and comedian. This independent artist, not much involved in the music industry, displays, above all, her musical skills on stage. All of her recordings until now have been self-produced.

 

After her last album “VIVER”, Thyma comes back with her newest project entitled “BRAZIL, MON AMOUR”, composed of twelve songs, entirely hers, and whose already filmed stills you can discover here, on this website.

Besides her own compositions, this eclectic singer is able to make you travel, approaching the whole range of the Brazilian repertoire with grace and talent.

 

Since a couple of years, she also runs vocal technique workshops in several associations and other structures.